NEWS
Dernières news
 
  EQUIPES
1re équipe
2e équipe
Juniors (A,C,D,E,F)
 
  CALENDRIER
Calendrier Club
 
  CLASSEMENTS
1re équipe
2e équipe
Juniors (A,C,D,E,F)
 
  INTERVIEWS
Face à face
Interviews
 
  CLUB
Staff
Entraîneurs
Stade
Club des cents
Location buvette
Assemblée générale
 
  MANIFESTATIONS
Coupe de la vallée
Jeu de la vache
70e Anniversaire
Kids Festival 2015
 
  PHOTOS
Albums
 
  PARTENAIRES
Partenaires du club
 
  ADMIN
Login
Zone collaborative

Face à face - Michel Leoni et Daniel Leibundgut


Le FC Glovelier dispute un match très important ce samedi. La première équipe reçoit Coeuve, actuelle lanterne rouge du groupe de troisième ligue. Le néo-promu n’a pas encore engrangé le moindre point. Reste que le FCG n’est pas au mieux non plus avec trois nuls et une défaite en quatre matches de championnat. C’est bien loin de ce qu’espéraient les hommes de Boris Murer. A la veille de cette partie capitale, nous nous entretenons avec le capitaine de l’équipe, Michel Leoni, et le vice-capitaine, Daniel Leibundgut.


Michel LEONI, capitaine de la Première équipe
 


Messieurs, vous avez récolté 3 points en 4 matches, que se passe-t-il ?   Nous nous cherchons encore et la confiance fait défaut. Parfois, on perd notre énergie à s’énerver pour des détails. Mine de rien, on a perdu des joueurs très importants à des postes-clé et ces départs non compensés se font ressentir dans l’équilibre du groupe. Beaucoup de jeunes ont rejoint le navire, ce qui nous plaît beaucoup. Mais il faut leur laisser le temps d’adaptation nécessaire.

Comment vous expliquez ce début de saison difficile ?   La préparation a été plutôt bonne et il ne faut pas oublier qu’en huit matches (amicaux, coupe et championnat), on en a perdu un seul à Fahy. Globalement, on a du mal à imposer notre jeu. On manque surtout d’idées sur le plan offensif pour se créer des occasions. Il y a aussi trop de déchets à l’entraînement, malgré une belle débauche d’énergie.

Du coup, est-ce que vous avez revu vos objectifs à la baisse ?   Non, pas du tout. On a envie d’être une nouvelle fois parmi les meilleures équipes de troisième ligue. Après, avec Cornol et Boncourt, on sait déjà que les deux premières places sont très difficiles à aller chercher. On va prendre match après match, mais on ne va pas se reposer sur nos lauriers. On va travailler dur pour à nouveau être aux avant-postes.

Sur quels points est-ce que vous devez travailler ?   On doit avoir plus confiance en nous lorsqu’on a le ballon dans nos rangs. Les joueurs doivent se rendre plus disponibles sur le terrain pour que toute l’équipe apporte du poids offensif et déstabilise l’adversaire. Tactiquement, on doit encore évoluer un cran au-dessus de ce qu’on fait, notamment dans le travail sans ballon.

Quels sont les points encourageants ?   Indéniablement, l’envie et la motivation. Sans oublier la qualité du groupe. La plupart des joueurs de notre groupe ont évolué en deuxième ligue à un moment donné. On doit aussi se baser là-dessus. Et puis, évidemment, l’amitié et les liens forts qui unissent notre groupe.

Quelle est l’ambiance au sein du groupe ?   Elle est toujours excellente et elle le restera quoi qu’il arrive. Même si, parfois, on se dit les choses sur le terrain, il n’empêche que tous les gars du vestiaire sont des mecs qui vont mouiller le maillot pour ce club, pour cette 2e famille. Et c’est notre plus grande force à Glovelier. Je l’ai dit avant, l’amitié qui nous lie est la raison pour laquelle on est heureux de se retrouver les mardis, jeudis et samedis. Rien ne pourra bouleverser ça !

Le club du FC Glovelier doit-il être inquiet en ce qui concerne l’aspect sportif ?   Je ne pense pas. Nous avons tous envie de relever la tête et le club a de belles perspectives avec des bons jeunes joueurs qui poussent gentiment la porte de la première équipe. Les joueurs qui ont plus d’expérience ont l’envie de les intégrer au mieux pour qu’on soit, tous ensemble, le plus compétitif possible et le plus rapidement possible. Et puis, avec les infrastructures qu’il y a ici, l’ambiance qui règne entre nous et au sein du club et la qualité de jeu qu’il y a en troisième ligue, nul doute que nous saurons toujours construire un groupe de qualité. Pour cette saison en tout cas, le club peut faire confiance à cette équipe. Elle fera tout son possible pour figurer au mieux. Et notre place n’est pas celle où on se trouve actuellement.

Samedi, vous recevez la lanterne rouge, Coeuve, comment est-ce que vous abordez ce match ?   Avec une envie décuplée. On doit être récompensé de notre travail et on doit récompenser le coach pour son grand investissement. Une première victoire ferait du bien à tout le groupe et tous ensemble on a vraiment envie d’aller la chercher. Nous allons également tout faire pour y mettre la manière.

Votre pronostic ?   Une victoire 3-0 pour lancer ENFIN la saison !



Daniel LEIBUNDGUT, co-capitaine de la Première équipe
 


Messieurs, vous avez récolté 3 points en 4 matches, que se passe-t-il ?   Il est toujours difficile de commencer une saison et surtout compliquer de la lancer, tout le monde le sait. Une victoire dès le premier match et tout est différent, la confiance arrive, la réussite également et tu te retrouves dans le haut. Ce n'est malheureusement pas le cas pour nous cette saison. Le groupe a subi quelques changements pendant la pause, un nouvel entraineur ainsi que quelques mouvements au sein du contingent. Il y a donc naturellement des choses à mettre en place, des gens à intégrer, des autres à replacer et ceci prend du temps. A nous de travailler et de réagir rapidement.

Comment vous expliquez ce début de saison difficile ?   Comme déjà abordé sur la question précédente, l'équipe a subi passablement de changements. Bien que l'on soit habitué aux changements d'entraineur car il s'agit du 4e en autant de saisons, on est un peu moins habitué à de tels changements au niveau du contingent, l'équipe n'ayant pas ou peu bougé depuis plusieurs saisons. Nous avons dû nous passer des services de plusieurs joueurs qui avaient un rôle très important sur le terrain. Le point positif, c'est que des jeunes nous ont rejoints, mais il leur faut maintenant s'habituer à la 3e ligue pour ensuite pouvoir s'imposer comme titulaire. Aussi et sans chercher d'excuses, je pense également que nous avons eu des déplacements difficiles pour ce début de championnat. Nous sommes déjà allés à Fahy et à Bure où l'on sait qu'il est toujours difficile de ramener les 3 points.

Du coup, est-ce que vous avez revu vos objectifs à la baisse ?   Nous n'en avons pas vraiment parlé de manière officielle, l'objectif est de faire le même nombre de points que la saison passée (c'est-à-dire 35) et il est toujours d'actualité. Je pense qu'il est trop tôt pour cela, mais il faut que tout le groupe ait envie et surtout que chacun travaille dur, sinon il est clair que cela ne sera pas possible.

Sur quels points est-ce que vous devez travailler ?   Je pense qu'actuellement nous ne sommes pas vraiment en réussite sur le plan offensif. Tout le groupe doit aller davantage de l'avant pour que nos attaquants aient plus d'occasions, après à eux de les mettre au fond. Il est également essentiel que l'on apprenne à garder la balle dans nos rangs pour que l'on puisse dicter le jeu. Mais pour cela, il faut que l'on retrouve confiance avec le ballon, ne pas avoir peur de jouer et d'affronter l'adversaire. Je pense aussi que nous perdons trop vite la balle, ce qui a pour conséquence de nous obliger à constamment être sur la défensive.

Quels sont les points encourageants ?   Si l'on fait un bilan des 8 matchs joués depuis la reprise, nous avons fait 3 victoires, 4 nuls et 1 défaite. Cela doit justement nous donner confiance. En ce qui me concerne, ce bilan me fait entrer sur le terrain en pensant que l'on est imbattable, que l'on ne laissera pas les 3 points à l'adversaire!! Autre point positif, le groupe est motivé et travaille dur à l'entrainement. Tout le monde veut décoller de cette 9e place où nous nous trouvons maintenant pour nous rapprocher des meilleurs, d'autant plus que l'on arrive à leur tenir tête, on a pu s'en rendre compte contre Cornol (1-1) lors du 3e match de championnat.

Quelle est l’ambiance au sein du groupe ?   L'ambiance est bonne, les joueurs s'entendent bien entre eux et l'entraineur s'est parfaitement intégré au groupe. Il faut maintenant que cette camaraderie puisse transcender le groupe pour lui faire atteindre de magnifiques performances comme nous l'avons déjà fait, mais cela doit arriver plus souvent et surtout de manière plus constante. L'ambiance est un point important au FCG et à notre niveau d'amateur, tout doit commencer par là.

Le club du FC Glovelier doit-il être inquiet en ce qui concerne l’aspect sportif ?   Je ne pense pas mais il faut engranger des points au plus vite pour éviter de se mettre dans le doute. Il faut peut-être également se rendre compte qu'actuellement pour être compétitif en 3e ligue, il faut avoir les joueurs pour et constamment alimenter le groupe.

Samedi, vous recevez la lanterne rouge, Coeuve, comment est-ce que vous abordez ce match ?   Il s'agit là d'un match capital où il n'est même pas envisageable de faire autre chose que 3 points. Tout autre résultat serait catastrophique, cela nous reléguerait dans les toutes dernières places du groupe avant d’affronter Boncourt. J'aborde donc ce match avec une immense envie de bien faire mais surtout la rage, il nous faut ces 3 points et nous les aurons!!

Votre pronostic ?   2-0 pour le FCG devant notre fidèle public!

 
Les 5 dernières news
07.11.2017
3e ligue: FCG - USB (2-0) - La première termine bien le commencement
30.10.2017
3e ligue: FCB - FCG (2-1) - Trop d’occasions manquées
23.10.2017
3e ligue: FCG - FCFM (1-2) - 4 minutes suffisent
16.10.2017
3e ligue: USB - FCG (0-1) - Le FCG recolle le peloton
16.10.2017
4e ligue: FCV – FCG (2-3) - La « deux » confirme
Interviews
NOUVEAU! Interview de la semaine

Interview précédent

Interview

Lien vers tous les face à face...
Site développé par Daniel Leibundgut - Design ©