NEWS
Dernières news
 
  EQUIPES
1re équipe
2e équipe
Juniors (A,C,D,E,F)
 
  CALENDRIER
Calendrier Club
 
  CLASSEMENTS
1re équipe
2e équipe
Juniors (A,C,D,E,F)
 
  INTERVIEWS
Face à face
Interviews
 
  CLUB
Staff
Entraîneurs
Stade
Club des cents
Location buvette
Assemblée générale
 
  MANIFESTATIONS
75e Anniversaire
Fête de la reprise
Coupe de la vallée
Finales Coupe Jurassienne
Jeu de la vache
70e Anniversaire
Kids Festival 2015
 
  PHOTOS
Albums
 
  PARTENAIRES
Partenaires du club
 
  ADMIN
Login
Zone collaborative

Interview - Luc HOULMANN


Malgré la reprise du championnat retardée, le FC Glovelier ne se laisse pas abattre. Dans cette sombre période, nous repartons à la rencontre des joueurs de notre club, en espérant remettre un peu de lumière et de gaieté dans nos foyers. Et pour ce faire, quoi de mieux que de rendre une petite visite virtuelle à un joueur bien connu de tous au stade des Places, qui ne cesse de se faire remarquer par son sens de l’humour et de son deuxième degré très prononcé. J’ai nommé notre clown de service : Luc Houlmann. Le défenseur du FCG est revenu au club cet été. Il a ramené avec lui toute la fougue de son jeune âge (entre 30 et 50 ans, difficile à dire) et surtout beaucoup d’expérience. Luc est très bien placé pour nous faire part de son ressenti sur le club puisqu’il a déjà foulé la pelouse des Places il y a quelques années… à une époque où les Ajoulots (et Dieu sait qu’ils sont fiers de l’être) avaient débarqué en force. On écoute Luc Houlmann avec attention… âme sensible s’abstenir.


Luc HOULMANN, joueur de la Première équipe
 


Pour commencer, en cette période de coronavirus, qu’est-ce que tu fais pour remplacer le football ?   Je mange comme un porc, je bois un petit peu mais quand même pas trop parce que je ne peux pas tout faire. Mais surtout, je cours après mes gosses qui sont à la maison alors croyez-moi c’est déjà pas mal (même si Luc nous a avoué après coup qu’il faisait quand même un peu de sport, quand il fait beau et surtout pas trop froid).
Que fais-tu dans la vie ?   Je bosse à Grange, je vends des pare-brises d’avion, autrement dit, rien ! De l’air.
Tu es venu au club à deux reprises, comment es-tu arrivé là ?   La première fois je suis arrivé à Glovelier avec l’exécrable Michael Cattola et toute une équipe d’Ajoulots pour un peu em*** toute cette équipe de Vadais. Il faut dire qu’il y avait pas mal de gars avec qui on ne s’entendait pas trop au début : Pierrot, Richie qui est devenu mon beauf parce qu’il s’occupe un petit peu de ma sœur quand il a un peu de temps, etc… On était toujours en guéguerre sur les terrains et on a eu l’opportunité de venir avec Catto. On est donc venu avec cinq Ajoulots et on a fini 2e (coïncidence ? il ne pense pas). Ça c’était l’aspects football. On a été champion du monde autour du terrain, à la buvette et surtout au carnotzet (chez le Flo donc).
Que peux-tu donc nous dire au niveau de l’ambiance au FCG ?   Ben très honnêtement, elle est catastrophique. Niveau ambiance, c’est scandaleux et c’est pour ça que je suis venu une deuxième fois : pour me rendre compte que c’était vraiment catastrophique. C’est des gars qui ne comprennent rien sur un terrain et qui ne comprennent rien au football tout court. Tout ce qui comprennent, c’est ouvrir des bières avec le coude, avec les dents, enfin de la manière la plus bête qui soi. Donc au niveau de l’ambiance c’est vraiment limite (surtout pour lui qui fait preuve d’un certain professionnalisme en toute circonstance).
Si tu devais citer ton meilleur souvenir sur le terrain avec le FCG ?   C’était en camp d’entrainement en Espagne et en fait, on était tous tellement « hydrater » (ces propos sont un peu limites) que du coup on n’a pas pu s’entrainer. On a quand même shooté au but devant au moins 2'500 spectateurs qui croyaient voir des professionnels. Il y a même un de nos joueurs qui s’est fait chopper par l’assurance car il n’avait pas le droit d’être là et il figurait sur la photo d’équipe. Ce moment était une très grande partie de plaisir pour moi.
Et à la buvette ?   C’est délicat parce qu’il n’y en a pas. La buvette est inexistante dans ce club. Il y a rarement à manger, c’est toujours fermé. Un vrai club fantôme ! Mais si je creuse bien, il y a une fois où on avait fait un pique-nique devant la buvette. C’était un pique-nique de fin de saison qu’on avait fait à midi. En fin de journée le Toby a dû ramener le Catto. Même avec le carton d’autostoppeur qu’on lui a fait, personne ne voulait le ramener. C’est donc au bout de quelques heures qu’il est allé sonner chez le Toby pour qu’il le ramène. Quant à moi, je ne sais plus comment je suis rentré. Je précise que Michael avait dit à sa femme qu’il ne faisait pas tard et la mienne est partie de désespoir durant l’après-midi.
Qu’est-ce qui manque au FCG ?   Une ambiance d’équipe ! Mais aussi deux entraineurs qui savent compter. Jorge ne sait plus calculer quand il perd et on le voit fréquemment à l’entrainement. À vrai dire, il manque presque tout dans ce club. Un public qui soit pour nous pour une fois, des défenseurs et surtout un attaquant qui marque des buts parce qu’on a toujours notre éternel Caccia, mais bon, il se traine un peu quand même, il a bientôt *** (on ne dévoilera pas ce type d’informations). Enfin bref, il manque beaucoup de choses.
Et maintenant sans réfléchir, donne une note de 1 à 10   L’ambiance : 9
Le comité : 8
L’équipe : 8
Ton niveau de jeu actuel : 5

 
Les 5 dernières news
12.08.2020
Le FCG en finale de sa Coupe de la vallée !
13.07.2020
Communiqué FC Glovelier - MERCI !
07.07.2020
47e coupe de la vallée
26.06.2020
ON Y EST ! La fête de la reprise du FC Glovelier et du FC Develier c'est AUJOURD'HUI !
15.06.2020
Fête de la reprise du FC Glovelier et du FC Develier
Interviews
NOUVEAU! Interview de la semaine

Interview précédent

Interview

Lien vers tous les face à face...
Site développé par Daniel Leibundgut - Design ©